- Dico
';
- Dico
';
Accueil
Retour
Chercher
Pas repris dans la LDS unifiée.
Signe de la région de Namur.
Pas de signe pour ce mot
Les articles ne sont pas traduits en langue des signes
Pas de signe pour ce mot
Ces petits mots sont integrés dans les signes
Plusieurs signes pour ce mot, utilisez la barre ESPACE pour le signe suivant
Sélectionnez parmi le choix proposé, en tapant le chiffre correspondant à votre choix
L'orthographe est correcte
mais
Le signe de ce mot n'a pas encore été ajouté
Ce mot est mal orthographié ou pas encore dans le dictionnaire
N'oubliez pas l'accent sur la dernière lettre (s'il y en a un)
Ne pas mettre de majuscules aux noms communs
La bonne orthographe est:
Dictionnaire

 

La navigation à partir du clavier

 

ENTER               Pour terminer l'introduction du mot

 

ESC,  +,  DEL   Pour nettoyer le mot précédent

 

ESPACE           Si plusieurs signes existent pour une même signification

 

Un chiffre          Pour sélectionner parmi un choix

 

Comprendre les images

 

- jaune       déplacements parallèles au corps

- rouge       déplacements perpendiculaires au corps

- vert          combinaison des deux ci-dessus

- blanc        rotation autour de son axe

- mauve      agiter

- gris           souffler

 

- point blanc  = avant

- point noir    = arrière

 

 

Journe Mondiale des Sourds - 25 septembre 2010 - Bruxelles

 

Origine des signes

 

Du fait de son histoire, la langue des signes a connu des volutions diffrentes dans plusieurs rgions. Ces dialectes comportent des signes identiques, proches, et diffrents. Ainsi, en Belgique francophone, les principaux dialectes sont (par ordre alphabtique) : Berchem Sainte-Agathe, Bouge (Namur), Ghlin, Lige, Woluwe.

 

Comment les sourds de diffrentes rgions se comprennent-ils ? Le fait que la langue des signes est aussi un langage corporel, aide la comprhension. On peut aussi dire que la plupart de sourds sont "polyglottes".

 

Un problme est lenseignement de la langue des signes, qui ne peut tre lapprentissage de plusieurs dialectes. Aussi, le langage des interprtes ne doit pas tre spcifique une rgion.

La solution a t de crer une langue des signes unifie.

 

Les apprenants de la langue des signes doivent dabord apprendre la langue unifie, et ensuite, selon leurs besoins, assimiler les principales variantes rgionales.

Sourdlang se base sur la langue unifie. Des signes rgionaux vont tre ajouts, mais en signalant bien quils nappartiennent pas la langue unifie. Sourdlang prcisera aussi la rgion dorigine de ces signes.

 

La rfrence pour la langue des signes unifie est le CFLS (Centre Francophone de la Langue des Signes).

Ce site ne fonctionne qu'avec Javascript activé ...